Histoire de Blendecques

Accueil

Présentation générale

L'abbaye Sainte-Colombe

La chapelle Ste-Soyecques

Jehan de Terline

Georges Cartiaux

Les polonais libérateurs

Cartes postales anciennes



Les polonais libérateurs de la ville en 1944

Blendecques doit sa libération aux troupes de l'armée anglaise de la " Polish Force " et notamment de la division polonaise du Général Maczek.

Le 5 septembre, jour de la libération, quatre soldats polonais perdaient leur vie pour notre liberté. Revenons sur les faits :

" Les quatre polonais se trouvaient dans leur chenillette placée sur le plateau des bruyères à Longuenesse, derrière l'actuelle prison. Le char fut pris à partie par une pièce d'artillerie allemande, à hauteur du café nommé " A l'abri des rafales " entre Wizernes et Longuenesse. Le premier tir échoua, mais toucha une ferme proche, la ferme Houzet. Le second tir fit mouche et les quatre hommes furent tués sur le coup, et brûlés dans leur habitacle. C'est le père Stopa, aumônier du 10ème Dragons qui eut la charge de récupérer les corps avec les brancardiers et de bénir les tombes. "

Il s'agissait de : Antonie Zalerzewski, Kajetow Manugiewigz, Josef Lipa et G. Wil Zbigmiew. Les services polonais qui suivaient la colonne avaient confectionné une croix au moyen de quatre douilles d'obus soudées, avec au centre une plaque de laiton provenant également d'une douille et découpée selon les contours de la Pologne de 1939.

Mme Leborgne, maire de Blendecques à l'époque, présidente du comité d'organisation pour la célébration des funérailles, sollicita l'autorisation d'organiser une cérémonie religieuse officielle auprès de Monseigneur l'Evêque d'Arras. Par lettre préfectorale du 28 juin 1945, l'ordre fut donné de les exhumer et de les ré inhumer au cimetière communal. La date retenue fut celle du dimanche 19 août 1945, à 11 heures, l'office devant être célébré par l'abbé Dubois, curé de la paroisse.

Le 8 août 1945, à 16 heures, des soldats britanniques exhumèrent, à l'insu de la municipalité, les corps des quatre soldats pour les conduire, pensait-on à Marquise. Au lieu dit " Le Calvaire ", M. Jean Houzet, minotier à Blendecques, fit don à la commune d'une parcelle de terre, afin d'ériger un monument de 0,75 m sur 0,55 m.

Le 22 avril 1946, à 11 heures, eut lieu une cérémonie commémorative et l'inauguration du monument, en présence de toutes les sociétés locales et de M.F. Chiczewski, consul Général de Pologne. Le 29 septembre 1946, Mme Leborgne donna connaissance à l'assemblée municipale des fonds recueillis et du montant des dépenses engagées pour l'érection du monument.

Depuis 1946, chaque année, la municipalité rend un hommage à nos libérateurs et depuis 1964, un membre de l'Ambassade De Pologne de Lille assiste régulièrement à cet anniversaire.

Il y a quelques années, nous nous sommes mis à la recherche du lieu de sépulture de ces quatre polonais. Après de multiples essais, M. Barylak, un ancien de la première division blindée polonaise du 24ème régiment des Ulhans, qui prit part à la bataille de Blendecques, nous précisa qu'ils étaient inhumés à la nécropole de Calais, Canadian War Cemetery de Leubringhem.